Un prêt relais en toute sérénité

pret-relais-serenité

Le prêt relais est un crédit particulier qu’il est possible de contracter lorsqu’un propriétaire souhaite acheter un bien immobilier en utilisant l’argent de la vente d’un premier bien dont il est propriétaire mais qui ne sera vendu qu’après l’achat du nouveau bien.

Vous pouvez donc en contracter un lorsque vous souhaitez changer de résidence mais que vous n’avez pas encore vendu votre résidence initiale avant l’achat. Ce type de prêt est destiné à cet usage spécifique. Il existe pourtant plusieurs types de prêts relais et des limites et risques inhérents à ceux-ci.

Qu’est-ce qu’un prêt relais?

Lorsqu’un acheteur souhaite acheter son bien avec l’argent de la revente du bien dont il est déjà propriétaire mais qu’il n’a pas encore vendu son bien au moment de l’achat , il peut choisir de contracter un prêt relais.

Le prêt relais est un prêt spécial pour ce type de situation. Durant toute la durée de celui-ci, l’emprunteur ne rembourse pas de mensualité pour le capital emprunté : le capital est dû au terme du contrat. Il ne paie que les intérêt du prêt relais. Dès que la vente est effectuée, il est possible de rembourser la totalité du prêt relais de manière anticipée sans pénalité.

Bon à savoir : Le capital prêté ne dépasse pas 60% à 80% du prix d’achat du nouveau bien.

Le prêt relais peut être un complémentaire. Ainsi, lorsque l’emprunteur n’a pas encore terminé le remboursement de son crédit sur le bien qu’il tente de vendre, il devient complément du premier prêt. Attention, les banques prêtent moins dans ce cas-ci.

Les types de prêts relais

Il existe quatre types de prêt relais. Chacun s’adapte à des situations bien précises. Il est important de bien choisir avant de le contracter, ceci afin d’éviter toute  mauvaise surprise.

Le prêt relais “sec”

Ce type de prêt concerne le cas où la valeur du bien acheté est inférieure à la valeur du bien détenu qui est sur le point d’être vendu. Le prêt relais “sec” n’est alors qu’une simple avance financière non associée à un crédit immobilier principal.

Dans ce cas de figure, le taux est plus élevé que le taux d’un emprunt classique. L’emprunteur le remboursera dès qu’il aura reçu l’argent de la vente de son bien. En attendant, il paie seulement les intérêts de son prêt relais. 

Le prêt relais “adossé”

Ce prêt concerne le cas où la valeur du bien acheté est supérieure à celle du bien sur le point d’être vendu. Dans ce cas, en complément du prêt relais (d’un montant compris entre 60% à 80% de la valeur du bien en vente), l’emprunteur souscrit un crédit immobilier classique. Le prêt relais “s’adosse” donc au prêt classique.

Cette formule demande à l’emprunteur de rembourser mensuellement les intérêts du prêt relais ainsi que les mensualités du prêt classique. Attention donc à bien prendre en compte cette donnée lors de la conception du plan de financement.

Le prêt relais avec franchise totale

Le prêt relais avec franchise totale est prévu sur une durée de 24 mois. Il permet à l’emprunteur de ne pas avoir à rembourser les intérêts durant les 12 premiers mois. Dès qu’il aura effectué la vente de son bien immobilier, il pourra s’acquitter du remboursement du capital du prêt ainsi que des intérêts dus pour l’année écoulée.

Dans le cas où l’emprunteur ne parviendrait pas à vendre son bien immobilier dans les 12 premiers mois [Comment vendre rapidement mon bien ?], il a encore 12 mois supplémentaires pour effectuer la vente. Il devra cependant s’acquitter mensuellement des intérêts dus (prenant en compte les intérêts des 12 premiers mois).

Bon à savoir. Si le prix du bien acheté dépasse la valeur du bien en vente, l’emprunteur peut souscrire, en plus, un emprunt classique. Les mensualités seront alors différées à la fin de la période de 24 mois.

Le prêt relais intégré

Il s’agit quasiment d’un prêt immobilier classique, à la différence près qu’il conserve les fonctionnalités du prêt relais. L’emprunteur rembourse en effet de manière classique son prêt avec des mensualités comprenant les intérêts et le remboursement du capital ; mais seulement après avoir vendu le bien qu’il possède.

Cependant, il peut rembourser de manière anticipée le capital, sans pénalités, avec l’argent de la vente de son bien. L’emprunteur aura ensuite des mensualités et une durée du prêt diminuées.

Quels sont les risques d’un prêt relais ?

Si le prêt relais semble la solution la plus appropriée dans bien des situations, il présente toutefois des risques dont il faut avoir conscience. Tout d’abord, il a une durée courte : un an renouvelable une fois. Donc il dure au maximum deux ans. Il faut donc être sûr d’être en mesure de vendre rapidement. Ceci sachant que les procédures de ventes avec l’acheteur prennent généralement entre 3 et 6 mois.

Les banques ne prêtent en général que 60% à 80% de la valeur du bien en vente. Cette valeur de prêt se détermine par le dynamisme du marché immobilier local. Dans les zones les moins dynamiques, le prêt relais couvre parfois à peine plus de 50% de la valeur du bien vendu. 

Enfin, si l’emprunteur fait une estimation trop élevée de son bien en vente par rapport au prix du marché local, il pourrait ne pas percevoir suffisamment d’argent pour rembourser le capital emprunté. Les banques prennent donc des garanties en faisant réaliser parfois plusieurs estimations du biens (à la charge de l’emprunteur).

En bref. La courte durée du prêt relais (1 à 2 ans maximum) représente une risque. Mais le risque réside également également dans le montant prêté qui se situe autour de 60 à 80% du prix de vente espéré. Enfin, il faut prendre garde à ne pas surévaluer le prix du bien à vendre. Sous peine de ne pas pouvoir rembourser le crédit contracté.

Vous souhaitez vendre votre bien sans investir ni d’argent ni de temps ? Very Nice Place est un site d’annonces immobilières de particuliers 100% gratuit et sans engagement qui réalise pour vous les photos professionnelles et la visite virtuelle de votre bien ! N’attendez-plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *