Comprendre le mandat de vente

comprendre-mandat-vente

Lorsqu’on décide de mettre en vente un bien immobilier, il faut bien comprendre le mandat de vente si l’on souhaite choisir de faire appel aux services d’une agence immobilière. Elle va alors se charger de la vente et de tout l’accompagnement au cours du processus de vente. La première chose que vous demandera l’agence immobilière choisie par vos soins est de signer un mandat de vente.

A quoi sert un mandat de vente ?

Ce document est un contrat entre le vendeur, qui peut-être un particulier ou une entreprise, et un professionnel de l’immobilier. Le mandat de vente définit les conditions de la vente du bien et sert à formaliser le rôle de l’agence immobilière dans la vente du bien.

Le mandat définit ainsi le prix auquel le bien sera vendu mais aussi la rémunération de l’agence en charge de la vente. La rémunération de l’agence, appelée frais d’agence, dépend de l’issue de la vente. En cas de succès, et uniquement dans ce cas là, elle pourra percevoir la commission sur le prix de vente prévue dans le mandat. En règle générale les frais d’agences sont de l’ordre de 4% à 8% du prix de vente.

Ce mandat de vente est obligatoire pour les agences immobilières. Il sert aussi à définir les conditions de la prise en charge par l’agence immobilière. Il précisera notamment comment l’agence va mettre en avant le bien pour le vendre. L’agence se doit ensuite d’accompagner son client, le vendeur, dans les démarches administratives auprès du notaire pour finaliser la vente. Et ce jusqu’à la signature de l’acte authentique.

En bref : Un mandat de vente définit les conditions dans lesquelles l’agence s’occupera de la vente (prix de vente, frais d’agence, moyens mis en oeuvre). En général, les frais d’agence sont de 4% à 8% du prix de vente.

Que doit comprendre un mandat de vente ?

Le mandat de vente est un document régi par la loi Hoguet de 1970. Il doit contenir un certains nombre d’éléments afin d’être valable.

Tout d’abord, il doit préciser l’identité des parties prenantes ainsi que les caractéristiques précises du bien à vendre. Le mandat prévoit également le prix de vente que le vendeur exige.

La rémunération de l’agence immobilière est également détaillée dans le mandat de vente. Le mandat précise le montant des frais d’agence et leurs conditions d’obtention. L’agence perçoit les frais d’agence uniquement en cas de réalisation de la vente.

Bon à savoir : Les frais d’agence ne sont dus qu’en cas de succès de la vente. Si l’agence immobilière mandatée ne parvient pas à vendre le bien, elle ne percevra aucune rémunération. Il en est de même si le vendeur effectue la vente par un autre biais.

De même, la durée d’effet et le type de mandat de vente doivent figurer dans le mandat. 

Enfin, une partie doit mentionner les moyens mis en oeuvre par l’agence dans le but de vendre le bien. Notamment les types de canaux de distribution ou de commercialisation du bien ainsi que la périodicité des comptes rendus de l’agence. A noter que l’agence à une obligation de moyen (et non de résultat) pour vendre le bien.

Comprendre les différents types de mandat de vente

Il existe différents types de mandats de vente dont dépendent le niveau d’implication de l’agence mais aussi le niveau d’obligation du vendeur. Voici les quatre types de mandats de vente :

Exclusif

C’est le mandat de vente le plus restrictif pour le vendeur. En effet, le vendeur s’engage par son biais à ne pas tenter de vendre son bien par lui-même ni à aller démarcher une autre agence pour effectuer la vente.

En contrepartie, le vendeur s’attend à une meilleure prise en charge par l’agence qui a une grande chance de toucher les frais d’agence puisqu’elle est la seule à pouvoir vendre le bien. De manière générale, les biens confiés en mandat de vente exclusif sont vendus plus vite. Ils sont également souvent vendus au prix voulu par le vendeur.

Simple

A l’inverse du mandat exclusif, le mandat de vente simple confère beaucoup plus de liberté au vendeur. Ainsi, celui-ci est libre de mandater une ou plusieurs autres agences immobilières pour vendre son bien. Le vendeur a aussi la possibilité d’effectuer seul la vente. 

L’inconvénient de ce type de mandat est que l’agence mettra probablement moins de moyens pour le vendre puisqu’elle n’est pas certaine de réaliser elle-même la vente et donc de toucher la commission. Les agences immobilières ont tendance à privilégier les biens en mandat de vente exclusif.

Semi-exclusif

Ce mandat est un compromis entre le mandat exclusif et le mandat simple. En effet, le vendeur confie son bien à une unique agence immobilière mais il conserve la possibilité de vendre son bien directement.

Co-exclusif

Le mandat de vente co-exclusif, peu utilisé, est le dernier type de mandat de vente. Il s’agit d’un mandat de vente semi-exclusif légèrement modifié car, au lieu d’une unique agence immobilière en charge de la vente, un nombre limité d’agences détient le mandat. On précise la liste de ces agences à l’avance dans le mandat.

Le vendeur conserve toujours la possibilité de vendre par ses propres moyens. L’intérêt de ce mandat est de conférer une forme d’exclusivité à un petit nombre d’agences immobilières qui savent que la concurrence pour la vente du bien se limite aux agences mentionnées dans le mandat.

Vous souhaitez vendre votre bien sans investir ni d’argent ni de temps ? Very Nice Place est un site d’annonces immobilières de particuliers 100% gratuit et sans engagement qui réalise pour vous les photos professionnelles et la visite virtuelle de votre bien ! N’attendez-plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *