Plutôt vendre ou louer son appartement ?

vendre-louer-appartement

Si vous vous êtes déjà posé la question de vendre ou louer, vous savez que la réponse n’est pas si évidente au premier abord. Les deux options présentent des avantages et des risques et correspondent à des projets de vie différents. 

Vendre lorsque les prix sur le marché ne sont pas favorables

Si vous vous posez la question de vendre ou louer votre appartement, il faut savoir que vendre votre appartement s’avère être la meilleure option lorsque vous souhaitez bénéficier d’une somme d’argent importante à court terme. Quand vous signez l’acte définitif de vente, vous touchez le montant de la transaction et pouvez en disposer comme vous le souhaitez. 

Des prix immobiliers à la baisse dans votre commune sont souvent un bon indicateur qu’il vaut mieux vendre rapidement pour que votre logement ne perde pas de sa valeur, qui entraînerait votre futur prix de vente vers le bas. Il est aussi intéressant de vendre si les prix ne bougent pas car le logement perdrait simplement en valeur à la suite d’une location ou d’une simple occupation. Cependant, la vente est un acte définitif sur lequel vous ne pouvez pas revenir une fois le transfert de propriété effectué. C’est donc une décision conséquente qui demande réflexion.

A noter : il est également possible de vendre un logement loué !

Choisir la location pour un revenu régulier

Pour choisir s’il faut vendre ou louer, considérer que mise en location vous permet de toucher un revenu moins important mais régulier. Ce revenu peut vous permettre de rembourser le crédit immobilier souscrit lors de l’achat de votre bien. La location immobilière convient particulièrement à des propriétés situées dans des zones attrayantes du fait d’opportunités académiques, professionnelles ou touristiques car elles seront plus souvent convoitées par des locataires, assurant donc au bailleur un revenu régulier grâce à une forte demande. 

A noter : Ces revenus réguliers sont un revenu passif, premier pas vers l’indépendance financière. 

Résidence principale ou résidence secondaire ?

L’arbitrage de la décision entre vendre ou louer doit prendre en considération le statut du bien immobilier. Un bien immobilier est assujetti à des impôts fiscaux additionnels s’il est considéré comme résidence secondaire. D’un point de vue fiscal, tout bien immobilier qui n’est pas votre résidence principale est considéré comme résidence secondaire. Si vous vivez plus de 6 mois par an dans votre appartement ou maison, alors cette propriété est votre résidence principale

Vous ne pouvez avoir qu’une seule résidence principale. Entre donc dans le champ de résidence secondaire les maisons de vacances, vos investissements locatifs (occupés ou non) et biens immobiliers non utilisés. 

Si vous vendez un bien immobilier qui n’est pas considéré comme votre résidence principale, l’administration fiscale imposera la plus-value que vous réalisez à la vente selon des taux propres aux résidences secondaires. Depuis la réforme de 2013, vous bénéficiez d’un abattement de ce taux d’imposition si vous êtes propriétaires depuis plus longtemps. Il faudra dans ce cas être propriétaire depuis plus de 22 ans pour ne plus être imposé à 19%, ou compter plus de 30 ans pour que ce taux soit nul. 

Vous souhaitez vendre votre bien sans investir ni d’argent ni de temps ? Very Nice Place est un site d’annonces immobilières de particuliers 100% gratuit et sans engagement qui réalise pour vous les photos professionnelles et la visite virtuelle de votre bien ! N’attendez-plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *